Les publications de la Fondation

Découvrir les trésors cachés de la biodiversité, la promouvoir et la préserver

Dans le cadre de sa mission de promotion et de partage des connaissances, la fondation d’entreprise Biotope pour la biodiversité publie les cahiers de la Fondation, les carnets naturalistes et les documents techniques.

Ces trois documents sont issus d’observations naturalistes.

atlantic city sports betting

Les cahiers de la fondation

Les Cahiers de la Fondation sont des revues électroniques naturalistes et scientifiques, libres d’accès (ISSN 2495-2540). Ils sont constitués d’articles qui apportent informations novatrices ou synthétiques sur des éléments d’aide à l’identification naturaliste (clés de détermination), des fiches dédiées à des espèces peu documentées, des listes commentées d’espèces observées dans des territoires peu explorés, des rapports d’études ou d’inventaires d’espèces animales ou végétales dans un milieu donné.

En cas de découverte, les cahiers permettent de publier la description de nouveaux taxons. C’est le cas d’une nouvelle espèce de crapaud (cahier n°11) et d’une autre de poisson, découvertes au Gabon (cahier n°21) ou encore de nouveaux hybrides d’orchidée entre les sous-genres Gymnadenia et Nigritella (cahier n°34). Les cahiers ont aussi permis d’annoncer la découverte en France d’une nouvelle espèce de punaise (cahier n°30).

Ces cahiers concernent la faune et la flore, terrestre et marine, de France métropolitaine, des Outre-mer et d’autres régions du monde. Ils sont richement illustrés de photos haute définition, de cartes d’observation et de données statistiques et scientifiques.

Via l’herpétologie, ichtyologie, chiroptérologie, ornithologie, entomologie, botanique, nous cherchons à couvrir une large diversité de groupes animaux et végétaux.

Les documents techniques

Les documents techniques sont des revues électroniques naturalistes et scientifiques libres d’accès (ISSN en°3001-7262). A la différence des cahiers de la Fondation, ils ont pour objectif de diffuser de la connaissance technique et méthodologique dédiée à l’étude de la faune et de la flore.

Ils prodiguent études, conseils et retour d’expérience sur l’utilisation d’équipement ou de matériel d’observation et d’analyse de la biodiversité. Ils font également l’objet de partage de méthodes, protocoles ou approches éprouvés. Enfin, ils peuvent contenir des informations et des éclaircissements sur des réglementations ou des directives concernant l’environnement, afin d’aider le lecteur à une meilleure interprétation des textes.

Le document technique n°1 est par exemple dédié la modélisation prospective de la niche écologique de l’Engoulevent coré (Hydropsalis cayennensis manati) sur l’île de la Martinique. L’utilisation de cet outil de modélisation, en croisant des données d’observations et des variables environnementales, propose une aire de distribution affinée de l’espèce, confirmée dans certains cas par la mise en évidence de cet oiseau lors de prospection post-modélisation. L’outil contribue ainsi à mieux identifier des sites à protéger. Le document technique n°2 propose une comparaison de l’utilisation de quatre enregistreurs passifs d’ultrasons dans le cadre de l’analyse et l’interprétation des données d’activité de chiroptères.

Les carnets naturalistes

Les carnets naturalistes publient des comptes-rendus naturalistes apportant des données circonstanciées exploitables par des scientifiques ou d’autres naturalistes.

Plus simples que les cahiers de la fondation, ils permettent d’illustrer et de commenter la diversité de la faune et de la flore dans des espaces naturels déjà connus ou décrits. Ces informations ainsi publiées peuvent être une précieuse source de données exploitables ultérieurement, à des fins de suivis temporels ou pour affiner des synthèses biogéographiques de répartition.

Ils sont souvent issus de projets individuels et bénévoles de salariés du bureau d’étude Biotope, mais ils peuvent aussi être le fruit de projets menés par des associations ou particuliers qui ont reçu un financement de la part de la Fondation.

Vous avez projeté de voyager aux Antilles pour y observer les oiseaux ? Alors consultez notre carnet « avifaune endémique des Petites Antilles ». Vous allez en Grèce ? Alors pourquoi ne pas lire notre carnet « Herpétofaune de Grèce » et ainsi observer reptiles et amphibiens lors de vos balades. Vous êtes passionnés de plongée et vous hésitez à vous rendre en mer Rouge ? Alors regardez ce que notre bénévole a réussi à observer lors de son séjour dans le carnet « relevés opportunistes de l’ichtyofaune de mer Rouge ».

atlantic city sports betting

Comité de lecture

Les Cahiers de la Fondation et les Carnets naturalistes sont relus par des comités de lecture constitués d’experts dans des domaines variés.

Chaque comité de lecture est là pour relire les textes avant publications, mais il peut aussi être consulté en cas de doute ou de question lors de la rédaction d’un cahier ou d’un carnet.

La liste de nos intervenants est longue, nous en citons certains :

  • Frédéric Melki, Président de Biotope. Spécialités : orchidées et poissons d’eau douce
  • Thomas Menut, Directeur d’étude à Biotope. Spécialité : poissons de mer d’Europe et Caraïbes
  • Julien Renoult, CNRS Montpellier. Spécialité : Oiseaux et poissons de mer d’Europe
  • Pierre-Yves Le Bail, retraité Directeur de recherche à l’INRAE de Rennes – Spécialité : poissons de mer et d’eau douce, en particulier ceux de Guyane
  • Jean-Michel Hervouet, Président de la Fédération d’Orchidées (FFO) et retraité EDF au Laboratoire National d’Hydraulique et Environnement – Spécialités : orchidées
  • Raphaël Covain, Ichtyologue au Muséum d’histoire naturelle de Genève. Spécialité : poissons, avec en particulier les poissons d’eau douce de la région des Guyanes
  • Xavier Rufray, Directeur d’étude à Biotope. Spécialités : Oiseaux du monde, Limaces de mer de Méditerranée, Poissons marins de Méditerranée

Vous souhaitez publier un article dans les cahiers de la fondation ou dans les carnets naturalistes ?

Contactez la Fondation à l’adresse suivante [email protected].

Quelques conseils pratiques pour la rédaction de Carnets naturalistes ou Cahiers de la Fondation sont disponible sur le lien suivant.

Publier un cahier de la Fondation chez nous, c’est :

  • Une publication gratuite, sans contribution financière de l’auteur
  • Un accès libre complet des publications aux lecteurs
  • Une absence de limite en termes de nombre de pages ou de quantités d’illustrations
  • Une mise en page de qualité rendant la publication attractive et vivante
  • Un délai court entre la soumission et la publication du document
  • Une revue relue par un comité de lecture constitué d’experts
  • L’occasion de participer à des comités de lecture pour d’autres publications

Vous avez besoin d’un financement pour mener à bien votre projet de publication d’un article ?

La Fondation peut participer au financement de votre projet. Pour cela, vous devez déposer une demande de soutien.